Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erreur de génération ?

24 Novembre 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Les faits : Les députés ont voté au début du mois d'octobre (à l'unanimité !) une loi destinée à interdire le cumul de la réduction de 5% permise par la loi Lang et des frais de port gratuits.

Source : "Prix du livre : la loi anti-Amazon va provoquer des dégâts collatéraux", Les Echos, 4/5 octobre 2013.

Commentaire : Le but de cette loi est assez simple : freiner l'élan du géant américain Amazon, qui prend régulièrement des parts de marché aux librairies indépendantes, ainsi fragilisées. Mais est-ce pertinent ? Au niveau de l'efficacité d'abord. Est-ce vraiment pour payer leurs livres 5% moins cher que les consommateurs se tournent vers Amazon, ou pour avoir accès à un choix qu'aucune librairie ne peut proposer avec la possibilité de recevoir dans des délais souvent très courts des ouvrages qu'il faudrait commander dans une librairie ? Ensuite, et peut-être surtout, parce que la principale menace pour les librairies indépendantes est aujourd'hui le livre électronique. En tentant de les préserver contre les ventes en ligne de livres papier, nos députés ne se trompent-ils pas de bataille ?

Globalement, cette loi renvoie à un débat fréquent entre ceux qui considèrent qu'il faut avant tout favoriser l'arrivée de nouvelles technologies et que les dégâts occasionnés sont inévitables (la fameuse destruction créatrice de Schumpeter) et ceux qui considèrent qu'il faut amortir les effets sur les secteurs traditionnels. Comme souvent la réponse est dans un dosage fin : d'un côté les ressources mises dans la préservation des anciens systèmes ne sont pas investies dans les secteurs d'avenir ; de l'autre, les effets de l'innovation technologique sont parfois brutaux et accompagner les transformations occasionnées est souvent nécessaire, ne serait-ce que sur le plan social.

Mais au-delà des lois, c'est surtout sur leurs propres capacités d'innovation que doivent compter les libraires indépendants : ils doivent sans doute élargir leur façon d'exercer leur métier, devenir des lieux d'animation culturelle. Difficile pour Amazon d'organiser une animation avec un auteur et une séance de dédicaces. Certains libraires indépendants survivront. Pas tous. La sélection se fera probablement en grande partie en fonction de leurs propres capacités d'innovation...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article