Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fiche de lecture : Al-Aali, A.Y. et Teece, D.J. (2013)

31 Décembre 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Fiche de lecture : Al-Aali, A.Y. et Teece, D.J. “Towards the (Strategic) Management of Intellectual Property: Retrospective and Prospective”, California Management Review, vol.55, n°4, 2013, p.15-30

Résumé : L’article commence par montrer pourquoi le management des droits de PI est une problématique de plus en plus complexe. Il intègre ensuite la réflexion dans le cadre du modèle « Profiting for Innovation » et le raccroche à la problématique de la conception de modèles d’affaires pérennes. Le lien avec les stratégies de PI est fait d’abord à travers le concept de « régime d’appropriabilité » cher à David Teece. Les auteurs y abordent notamment le cas des univers « multi-inventions » (souvent qualifiés de « technologies complexes » par les économistes). Les auteurs présentent ensuite la stratégie de Pilkington avec sa technologie du verre flotté (floating glass) et de la manière dont il a combiné une volonté de diffusion large à travers une stratégie de licences accordées progressivement à l’ensemble des producteurs de verre et le souci de conserver dans la durée des avantages liés à son invention (à travers notamment une restriction géographique des licences et le maintien du secret sur certains aspects de la méthode de fabrication). L’article se termine par une réflexion sur les implications managériales d’une telle approche intégrée des stratégies de PI.

Commentaire : Article qui resitue le management stratégique des droits de PI dans la perspective systémique développée par David Teece. On y retrouve les bases du modèle PFI (Profiting for Innovation) qu’il a proposé au milieu des années 1980, ses liens avec le dilemme internalisation / externalisation, pour aboutir aux capacités dynamiques et au rôle du business model. Comme la plupart des articles de Teece, le papier est riche et plusieurs lectures peuvent être nécessaires pour les non-experts des domaines abordés pour en tirer la substantifique moelle. On y retrouve également la grande cohérence qui fait la force de sa pensée. En revanche, les lecteurs habitués de ses travaux risquent d’y trouver assez peu de valeur ajoutée.

Concernant le management stratégique des droits de PI à proprement parler, l’article a le mérite de le situer dans ce système plus large. Il aborde également de nombreuses problématiques associées (les fameux régimes d’appropriabilité du modèle PFI, la complexité du transfert de technologie et donc des stratégies de licence, le brevetage défensif et les accords de licence croisés, les problématiques de coûts). Il pose aussi la question de l’utilisation combinée de plusieurs droits. Mais la traite de manière un peu décevante (aussi intéressant l’exemple soit-il) à travers le cas des licences Pilkington sur le verre « flotté », qui intégraient à la fois des technologies brevetées et du savoir-faire protégé par le secret (ce qui est assez classique). D’une manière générale, l’apport est ici aussi assez limité. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’il s’agit là d’un article d’introduction à un numéro spécial. Son but est donc logiquement avant tout de mettre en perspective les réflexions dans ce domaine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article