Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fiche de lecture : Lawson, B., Samson, D. et Roden, S. (2012)

5 Janvier 2014 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Fiche de lecture : Lawson, B., Samson, D. et Roden, S. “Appropriating the value from innovation: inimitability and the effectiveness of isolating mechanism”, R&D Management, vol.42, n°5, 2012, p.420-434

Résumé : Les auteurs présentent les résultats d’une étude quantitative auprès d’entreprises australiennes , complétée par une étude qualitative fondée sur 6 études de cas. A partir d’un modèle construit sur la base de la Resource-Based View, ils s’intéressent aux mécanismes gênant l’imitation (« isolating mechanisms ») comme éléments modérateurs d’une relation positive entre les capacités d’innovation (« innovation capability ») et les performances générales (notamment financières) de l’entreprise. Ils confirment cette relation, ainsi qu’une relation positive entre les capacités technologiques (mise œuvre de connaissances sophistiquées complexes, impliquant une ambiguïté causale), les actifs basés sur le marché (connaissance des clients, marques, réseaux de distribution), la protection des connaissances (par le brevet ou le secret) et ces mêmes performances globales de l’entreprise. En revanche, la relation est négative avec les avantages du pionnier. Ils utilisent ensuite les études de cas pour expliquer et approfondir ces relations en confrontant au fur et à mesure leurs résultats et la littérature.

Commentaire : Cette recherche adopte une démarche intéressante, pas si courante en commençant par une étude quantitative dans une logique hypothético-déductive puis en utilisant des études de cas pour aller chercher des explications aux résultats quantitatifs ainsi obtenus.

Les résultats de l’étude quantitative sont sans grandes surprises, hormis la relation négative avec les first-mover advantages (mais les first-mover disadvantages avaient été repérés il y a longtemps par Liberman et Montgomery – ils sont présents dès leur article de 1988 dans le SMJ et sont davantage explicités dans celui de 1998). Les résultats des études de cas confirment plutôt des phénomènes déjà identifiés dans la littérature mais éclairent et enrichissent utilement les résultats quantitatifs. Ils constituent une bonne synthèse des études de cas et de travaux de recherche issus d’approches et de disciplines différentes. Du point de vue des droits de propriété intellectuelle, il n’est ainsi pas si courant d’avoir un article traitant à la fois des effets du brevet et de la marque.

Pour ces qualités de synthèse, je conseillerais assez volontiers cet article à ceux qui débutent une recherche sur ce sujet.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article