Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La difficile évaluation des entreprises de haute-technologie

12 Mai 2014 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Les faits : Total a déboursé 1,38 milliard de dollars pour acquérir la majorité du capital de l'américain SunPower, spécialiste des panneaux photovoltaïques. Deux ans après, les pertes se sont accumulées (plus de 800 millions de dollars). Et pourtant, elle pourrait se révéler un investissement intéressant...

Source : "SunPower, le pari de moins en moins fou de Total dans le solaire", Les Echos, 28/29 mars 2014.

Commentaire : La valeur d'une entreprise "high-tech" (même si dans le cas présent, il ne s'agit plus d'une start-up puisqu'elle a été créée en 1985) est particulièrement difficile à évaluer car elle a cumulé très peu d'actifs en-dehors de son savoir-faire et éventuellement de droits de la propriété intellectuelle. Sa valeur dépend donc de celle de ce savoir-faire et de ces actifs immatériels. Or, celle-ci dépend elle-même :
- d'une part de la taille du marché. Or un marché jeune peut décoller très vite ou stagner longtemps. En l'occurrence, le décollage des ventes des panneaux photovoltaïques est relativement récente. A cela s'ajoute parfois - et c'est le cas ici - le rôle des autorités. Le solaire a souvent été poussé par des politiques fiscales avantageuses et des obligations de rachat à des prix élevés imposées aux compagnies d'électricité. Très généreuses, ces politiques ont souvent provoqué une forte hausse de la demande. Mais lorsque ces politiques deviennent plus rigoureuses - ce qui est le cas par exemple en Europe -, cela provoque une chute toute aussi brutale du marché, ajoutant alors encore à la volatilité naturelle de ce type de marché jeune.
- d'autre part de sa position sur ce même marché. Or, les fabricants chinois à faible coût ont conquis ces dernières années une très forte part du marché, mettant des entreprises comme SunPower en difficulté. Mais la baisse des subventions propres à cette énergie vont obliger à faire un nouveau saut en matière d'efficacité, qui pourrait de nouveau avantager les entreprises les plus avancées sur le plan technologique. Et le fait d'être adossé à un groupe comme Total permet d'amortir les chocs...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article