Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crowdsourcing : phénomène de mode ou outil du futur ?

1 Août 2014 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Les faits : Les exemples se multiplient de produits lancés à partir d'idées proposées par des individus contactés à travers des plateformes de crowdsourcing.

Source : "Quand les entreprises puisent l'imagination à la source", Enjeux - Les Echos, mai 2014, p.20.

Commentaire : La logique derrière ce type de stratégie est imparable : pourquoi se limiter à l'intelligence de quelques dizaines ou centaines de cerveaux quand on peut avoir accès à des centaines de milliers d'entre eux ? En fait, derrière ce terme de "crowdsourcing", on peut distinguer au moins deux types de cas bien distincts :

- le recours à des experts pour résoudre des problèmes techniques. L'appel est alors nécessairement ciblé. Les exemples de ce type ne sont que rarement publics, d'où leur faible présence dans des articles comme celui qui qui a été à l'origine de ce billet ;

- le recours au grand public pour suggérer des idées de produits. Outre la possibilité de trouver des idées originales, ce type de dispositif peut également contribuer à pré-vendre les produits ainsi créés : quelle meilleure communication pour une entreprise qui veut faire passer le message qu'elle cherche à répondre au mieux aux besoins de ses clients que de commercialiser des produits directement issus de leurs suggestions ?

Il faut toutefois se garder de présenter ce type d'action comme un outil miracle. Tout d'abord, il est susceptible de poser des problèmes de divulgation d'informations et de propriété intellectuelle (d'où le passage par des plateformes spécialisées). Et surtout, il faut absolument prévoir la logistique nécessaire pour traiter correctement des dizaines, des centaines et peut-être des milliers d'idées. Les années 1980 avaient vu fleurir dans les entreprises les "boîtes à idées". Beaucoup ont généré plus de frustrations que d'idées mises en oeuvre faute de processus de traitement adéquats et bien dimensionnés. Le "crowdsourcing" part du même principe... mais à une échelle potentiellement encore supérieure !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article