Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques de la Silicon Valley (2) Les lois fondamentales

28 Février 2016 , Rédigé par innopi.over-blog.com

Deux lois reviennent sans arrêt dans le discours de nos interlocuteurs. Elles structurent fortement les modes de pensée dans le monde des start-up locales.

La première est la loi de Moore. Enoncée pour la première fois en 1965 par Gordon Moore (futur cofondateur d'Intel, alors chez Fairchild) et révisée en 1975, elle indique que le nombre de composants d'un circuit intégré double tous les 18 mois (en réalité, tous les ans dans la première version, tous les deux ans dans la deuxième). Quand on imagine un système dans la Silicon Valley, on part donc du principe que la puissance des équipements disponibles aura doublé dans deux ans, quadruplé dans quatre ans, etc.

La loi de Metcalfe (fondateur de 3Com, qui a commercialisé les équipements de réseau à la norme Ethernet) qui veut que l'utilité d'un réseau corresponde au carré du nombre de ses utilisateurs. Cette expression simplifiée de ce que l'on appelle les externalités de réseau conduit les entrepreneurs à d'abord chercher à créer une masse critique d'utilisateurs avant de les monétiser. Avoir réussi à générer cette masse critique est un argument fort vis-à-vis des investisseurs. Mais elle a aussi des conséquences économiques et sociales potentielles très fortes. Cela signifie en effet que, dans une économie de réseaux, dans chaque domaine, une entreprise dominante émergera tandis qu'au mieux quelques challengers pourront survivre autour. On va donc voir se multiplier les situations de type "the winner takes all". Concrètement, cela signifie que les actionnaires de ces entreprises dominantes deviendront extrêmement riches, ces quelques succès masquant, dans l'idéal collectif, les multiples échecs autour. On dit ici que 9 start-up sur 10 échouent... Et si l'Etat-Providence, si décrié, était plus que jamais nécessaire dans un système économique structurellement générateur de très fortes inégalités ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article