Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La loi de Moore

7 Septembre 2016 , Rédigé par Pascal

Les faits : En 1965, Gordon Moore écrit un petit article où il fait un constat doublé d'une prévision (à l'époque pour les dix ans à venir). La densité des composants électroniques intégrés double tous les ans à prix constant. En 1975, il la réactualisera pour les microprocesseurs, plus complexes : le nombre de transistors qu'ils contiennent doublera tous les deux ans. Depuis, la loi de Moore s'est tout à fait vérifiée (même si le rythme ralentit un peu depuis quelques années).

Source : "La loi qui a changé le monde", Les Echos Week-end, 9-10 octobre 2015, p.36-42.

Commentaire : La loi de Moore est intéressante à plus d'un titre. Tout d'abord, elle marque le rythme du progrès de l'informatique, jamais vu dans l'histoire de l'humanité : nos PC et certains terminaux mobiles ont une puissance de calcul supérieure à celle des supercalculateurs des années 1980 !

Mais elle est aussi intéressante concernant les aspects plus théoriques du management de l'innovation :

- En première lecture, et surtout dans la version simplifiée - sorte d'hybride entre la version de 1965 et celle de 1975, selon laquelle la puissance des composants électroniques semi-conducteurs double tous les 18 mois -, la loi de Moore semble contredire le constat dominant dans les manuels de management de l'innovation selon laquelle les performances d'une technologique donnée suit une courbe en S. Durant une première période de tâtonnements, les progrès sont assez faibles. Ensuite, les voies technologiques les moins intéressantes sont écartées, des moyens supplémentaires, mieux structurés sont mis en place et les performances progressent rapidement. Enfin, à mesure que l'on s'approche de certaines limites physiques, les progrès se ralentissent. Avec son taux constant dans le temps, la loi de Moore semble échapper à cette logique. Ce n'est en réalité pas tout à fait exact car le rythme de l'évolution se ralentit un peu, l'extrême finesse de gravure des transistors ayant fini par poser un certain nombre de problèmes complexifiant les avancées.

- La "loi de Moore" est devenu un tel point de repère qu'elle est en partie assimilable à une prophétie auto-réalisatrice. Voyant qu'elle se vérifiait, et sachant que Gordon Moore fut le n°2 puis le PDG d'Intel, les entreprises du secteur vont calquer leurs programmes de R&D sur ce rythme. Et, encore aujourd'hui, c'est l'une des deux "lois" qui servent de fondements aux projets de la Silicon Valley.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

andika 05/08/2016 14:56

C'est une loi très intéressante qui permet d'avoir une vision stratégique intéressante dans le développement.