Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Youtubeur, métier du XXIème siècle

13 Septembre 2016 , Rédigé par Pascal

Les faits : La presse se fait souvent l'écho de l'importance prise par les stars qui ont émergé à travers les réseaux sociaux (et singulièrement les vidéos sur YouTube), à l'image d'EnjoyPhooenix en France, en mettant en avant leurs revenus plus que conséquents. Ici, l'article des Echos porte sur un aspect beaucoup moins anecdotique à notre sens : les conséquences sur la manière de concevoir la promotion des nouveaux produits, en particulier dans des secteurs comme la mode ou la cosmétique, le pouvoir prescripteur de ces personnes dépassant désormais souvent celui des magazines spécialisés.

Source : "Ces stars de YouTube qui font la pluie et le beau temps dans la mode et la beauté", Les Echos, 27 janvier 2016.

Commentaire : Le phénomène n'est pas vraiment nouveau : réussir à convaincre une star de porter un vêtement ou de faire savoir qu'elle utilise un produit de beauté fait depuis longtemps partie de l'arsenal marketing des marques. Le phénomène "YouTubeur" (ou ici souvent "YouTubeuse") est évidemment plus singulier et récent. Il pose un certain nombre de questions quant à l'expertise de ces prescripteurs émergents. Il remet aussi en cause la position d'acteurs incontournables (le poids comparé des communautés de ces stars et de celles de grands magazines comme Elle, Marie-Claire ou Cosmo est significatif à cet égard).

Mais il ne faut pas pour autant y voir une tendance forte à la "démocratisation" des points de vue sur ces sujets. Le nombre de YouTubeurs faisant référence dans un domaine sera limité par les possibilités d'attention des internautes, qui n'est pas infini. Résultat, par l'effet de ce que les économistes appellent les "rendements croissants dans l'information", seuls un petit nombre d'entre eux aura un réel impact. Il s'agit donc pour les marques de bien identifier ces derniers et de les convaincre de l'intérêt de leurs produits (la crédibilité de ces YouTubeurs imposera qu'ils conservent un minimum de recul par rapport aux produits qui leur sont présentés) mais aussi de garder la tête froide : seuls quelques uns parviendront à (bien) vivre de ce type d'activité. Donc, oui, c'est un élément clé du marketing du XXIème siècle mais... non, YouTubeur n'est pas le métier du XXIème siècle !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article