Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sujet d'examen (annales) : Le système Pax de Michelin

25 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Pour mes étudiants

Sujet : A partir du texte ci-dessous décrivant les caractéristiques du système Pax de Michelin, vous identifierez les principaux freins à la diffusion de cette innovation et vous proposerez une stratégie pour les surmonter.

 

Le texte était extrait de : Thierry Sortais « Le projet Pax ou comment Michelin réinvente la roue », Séminaire Ressources Technologiques et Innovation, Ecole de Paris du management.

 

Examen : Master sciences du management 1ère année, cours de management de l'innovation technologique et des NTIC, janvier 2006.

Lire la suite

C. Fiorina (Hewlett-Packard)

25 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Citations

"Quand je suis partie, l’entreprise connaissait, à raison de onze brevets par jour, le rythme d’innovation le plus rapide de son histoire. Depuis il semblerait, il est vrai, que ce rythme se soit ralenti et qu’on ait réduit les investissements. Si l’information est vraie, elle est inquiétante car l’innovation est un indicateur avancé de succès (à la différence du compte de résultats qui témoigne de décisions passées), surtout pour les entreprises de technologie, condamnées à mourir si elles n’innovent pas."

 

(C. Fiorina, ex.PDG de Hewlett-Packard, interview pour Enjeux – Les Echos, avril 2007, p.99)

Lire la suite

Utiliser toutes les facettes du brevet

25 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Corbel, P. « Utiliser toutes les facettes du brevet » in L’ingénieur(e) au Coeur de l’innovation, Université de technologie de Belfort-Montbéliard, septembre 2009, p.87-100

 

Résumé : On résume souvent le brevet à un instrument permettant de défendre ses inventions contre l’imitation, soit pour conserver l’exclusivité de certaines caractéristiques sources de différenciation pour ses produits, soit pour les valoriser financièrement grâce à la cession de licences. Il s’agit en réalité d’un outil dont les facettes sont multiples et touchent aussi la communication, la coopération avec les concurrents, le management des connaissances ou la créativité. Nous proposons d’explorer de manière plus approfondie ces différentes facettes et d’en déduire un certain nombre d’implications pour le management d’un portefeuille de brevets.

Lire la suite

Technologie, Innovation, Stratégie – De l’innovation technologique à l’innovation stratégique

23 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Corbel, P., Technologie, Innovation, Stratégie – De l’innovation technologique à l’innovation stratégique, Paris : Gualino, Lextenso éditions, juillet 2009, 368 p.

 

Présentation : Il est devenu banal de dire que l'innovation est au coeur de la stratégie des entreprises. Mais les implications d'une telle assertion sont nombreuses. Comment crée-t-on de nouvelles technologies ? Comment peut-on les transformer en avantages concurrentiels ? Qu'appelle-t-on une innovation stratégique ? Peut-on seulement gérer l'innovation ?... Les questions posées par ce caractère central de l'innovation sont nombreuses. Cet ouvrage n'aura pas la prétention d'y proposer des réponses définitives tant le savoir dans ce domaine, comme dans d'autres, évolue perpétuellement, proposant de nouvelles réponses, enrichissant ou rejetant les anciennes. Il vise, plus modestement, à dresser un état de l'art des connaissances en matière de management de l'innovation quelle qu'en soit la nature (technologique, organisationnelle, stratégique). 

 

Lien : L'ouvrage est disponible dans de nombreuses librairies en ligne, dont chapitre.com.

 

livre2.jpg

Lire la suite

Internet Explorer 9

19 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Microsoft s'apprête à lancer une nouvelle version de son navigateur Internet.

 

Source : Les Echos, 17 septembre 2010.

 

Commentaire : Microsoft et Google se confrontent de plus en plus sur tous les terrains. La percée d'Android sur le marché des systèmes d'exploitation pour téléphones mobiles se fait en partie au détriment de Windows Phone, de plus en plus marginalisé (voir article sur Android de ce jour). Les deux géants sont maintenant en compétition directe dans les domaines des moteurs de recherche et des navigateurs Internet. Microsoft a longtemps été dans une situation un peu paradoxale : il avait réussi à imposer son navigateur en l'intégrant à Windows, balayant ainsi de Navigator de Netscape, mais n'avait pas pu empêcher Google de devenir l'acteur dominant au niveau des moteurs de recherche. Le lancement d'IE9 donne donc l'impression d'être l'un des éléments d'une grande contre-attaque de Microsoft dans ce domaine, après son rapprochement avec Yahoo! et le lancement de son moteur Bing. Il est vrai que le contexte est difficile pour Microsoft : sa branche Internet enregistre en effet des pertes importantes et sa part du marché au niveau des navigateurs s'effrite dangereusement : d'après les données de Netapplications reproduites dans le journal Les Echos, en août 2010, Internet Explorer était certes toujours largement premier, mais ses 60,4% de parts de marché sont bien loin des scores réalisés au moment de la domination absolue de son navigateur. Firefox arrive deuxième avec 22,9%. Et Google Chrome arrive troisème avec 7,8%, devant Safari et Opera...

Lire la suite

La guerre des systèmes d'exploitation pour mobiles

19 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : De nombreux constructeurs proposent ou vont proposer dans les mois à venir des tablettes concurrentes de l'iPad d'Apple (déjà écoulé à 3,3 millions d'exemplaires) utilisant le système d'exploitation de Google Android.

 

Source : Les Echos, 17 septembre 2010.

 

Commentaire : Microsoft ayant réussi à complètement verrouiller le marché des systèmes d'exploitation pour micro-ordinateurs avec Windows (Apple conserve une part relativement marginale du marché et Linux n'a jamais opéré la percée annoncée), c'est sur les marchés "connexes" que la guerre des systèmes d'exploitation a lieu. Cela avait commencé à la fin des années 1990 quand, face à la dominantation de Palm (et donc de son Palm OS) sur le marché des PDA, Microsoft avait lancé Windows CE, l'ancêtre de Windows Phone, avec un succès mitigé. Mais, le marché des smartphones explosant (et se substituant au passage en grande partie au marché des PDA), c'est là que se situe désormais le coeur de la bataille. Le marché a longtemps été dominé par Symbian, système d'exploitation proposé par un consortium réuni autour de Nokia. Mais la percée de l'iPhone a profondément modifié le paysage. Bien que s'agissant d'un système fermé, Apple a su créer autour de son iOS un véritable écosystème. L'expérience d'iTunes a sans doute été déterminante dans ma mise en oeuvre de l'App Store associé à son smartphone. Des applications ajoutant des fonctions à l'iPhone sont venues s'ajouter par dizaines de milliers au fil des mois, rendant le produit d'Apple d'autant plus intéressant. Flairant le danger, Google a alors décidé de lancer son propre système. En peu de temps, Android s'est imposé comme un concurrent sérieux sur le marché des téléphones mobiles "intelligents" avec son propre App Store (comportant aujourd'hui environ 85 000 applications, soit encore un peu moins que celui d'Apple). Aujourd'hui qu'un nouveau créneau s'ouvre avec les tablettes PC, Google vent pousser son avantage : il semble en effet le plus à même de rivaliser avec le système Apple, avec l'avantage d'être plus ouvert. Que vont faire les autres acteurs (Nokia, RIM - Blackberry -, Microsoft) face au rouleau compresseur de Google ?

Lire la suite

Le brevet comme outil de gestion des risques : une étude exploratoire des effets de la détention d’un portefeuille de brevets sur le risque de subir une attaque en contrefaçon

19 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Corbel, P. et Raytcheva, S. « Le brevet comme outil de gestion des risques : une étude exploratoire des effets de la détention d’un portefeuille de brevets sur le risque de subir une attaque en contrefaçon », Actes de la XVIIIème Conférence Internationale de l'AIMS, Grenoble, juin 2009

 

Résumé : Cet article a pour but d’approfondir un phénomène mis en exergue par Lanjouw et Schankerman (1) : les entreprises détenant des portefeuilles de brevets importants semblent moins souvent impliquées dans des actions en contrefaçon que les autres.

En croisant une grille d’analyse issue de la gestion des risques et le discours de praticiens sur les rôles du brevet, nous avons pu en analyser les raisons. La détention de brevets diminue à la fois la magnitude des pertes et la probabilité d’occurrence à travers trois fonctions du brevet : la négociation, la dissuasion, le « déminage », ainsi que les compétences associées. Elles modifient aussi les différents facteurs influençant la perception des risques aussi bien au niveau de la cible que de l’attaquant potentiels.

Même si elle repose plus sur une étude des discours des professionnels que de faits objectifs, cette étude contribue ainsi à étendre les raisonnements de la gestion des risques à un thème jusque là négligé par ses spécialistes. Elle permet surtout d’approfondir nos connaissances sur certains des rôles du brevet, que la littérature spécialisée récente a sorti de son simple rôle originel d’instrument de lutte contre l’imitation technologique, pour en faire un véritable outil de management stratégique. L’effet de dissuasion fait partie de ceux qui avaient fait l’objet de peu d’études jusqu’ici. Enfin, cette analyse a des implications potentielles en matière de gestion d’un portefeuille de brevets, les entreprises pour lesquelles la réduction de ce risque est un élément important de leur stratégie PI adoptent en effet des comportements spécifiques, en particulier le dépôt de très nombreux brevets, ce que notre analyse contribue à expliquer.

 

(1) Lanjouw, J.O. et Schankerman, M. “Enforcing patent rights”, NBER working paper n°8656, 2001.

Lire la suite

Panasonic arrive sur le marché des caméras de poche

16 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Panasonic lance une mini-caméra haute définition. 

 

Source : Les Echos,10-11  septembre 2010.

 

Commentaire : La tendance naturelle sur beaucoup de marchés high-tech est de proposer des produits toujours plus  sophistiqués. Cela laisse de la place sur le marché pour des produits plus simples et pratiques. C'est ce qui est arrivé sur le marché des camescopes où Flip a lancé il y a quelques temps les premières caméras de la taille d'un téléphone mobile. Ces produits occupent au départ une niche et répondent à un besoin précis (ici mettre rapidement en ligne des vidéos sur Internet). Mais, pour peu qu'ils trouvent un public significatif, les fabricants vont les perfectionner. Au point qu'ils se rapprochent parfois des performances de leurs aînés. Clayton M. Christensen avait parfaitement décrit ce phénomène dans son ouvrage "The Innovator's Dilemma" à propos des disques durs pour ordinateurs. On retrouve ici le même type de phénomène (le Panasonic HM-TA filme en "full HD") à une nuance près : dans le cas des disques durs, chaque grande évolution vers des disques plus compacts coûtait leur place aux leaders. Ici, Sony, Samsung, Sony, et maintenant Panasonic, ont réagi rapidement. Mais comme le note le journaliste auteur de l'article dans Les Echos : la menace est peut-être déjà ailleurs avec les téléphones mobiles filmant également en full-HD...

Lire la suite

Le brevet : un instrument de gestion à l’articulation entre exploration et exploitation

16 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Corbel, P. et Chevreuil, S. « Le brevet : un instrument de gestion à l’articulation entre exploration et exploitation », Journée transdisciplinaire de recherche AIMS/AGRH « gérer la tension entre exploitation/exploration : quel management de l’innovation ? », Annecy, septembre 2008

 

Résumé : Cette contribution vise à montrer que l’impact potentiel du brevet sur les capacités des entreprises à développer à la fois des capacités d’exploration et d’exploitation dépasse de loin la simple protection des innovations technologiques de l’imitation. Elle repose sur le croisement d’une partie de la littérature récente sur le brevet et d’une combinaison de trois études empiriques qualitatives visant collectivement à mieux appréhender les différents rôles du brevet.

En effet, ce dernier joue, effectivement ou potentiellement, un rôle au niveau de la recherche de solutions techniques innovantes, de la formalisation de ces solutions, de leur diffusion au sein de l’entreprise, de leur incorporation aux produits, voire au niveau l’implication de certains personnels des bureaux études dans leur entreprise.

Nous tentons de conceptualiser ces interactions autour d’une chaîne de valeur centrée sur le savoir puis de poser les bases d’une analyse du brevet en tant qu’outil de gestion.

Lire la suite

Gestionnaire public et problématiques transversales – Un rôle managérial accru

16 Septembre 2010 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Chomienne, H. et Corbel, P. « Gestionnaire public et problématiques transversales – Un rôle managérial accru » in B. Mazouz, Le métier de gestionnaire public à l’aube de la gestion par résultats, Presses de l’Université du Québec, Québec, août 2008, p.419-448

 

Résumé : Nous examinons dans ce chapitre l'évolution de la situation et le rôle des gestionnaires publics confrontés aux nouvelles structures transaversales (délégations, missions, agences...) créées pour gérer la complexité accrue des situations. Il s’agit notamment pour ces nouveaux gestionnaires publics de faire cohabiter deux univers parfois contradictoires : celui du respect des procédures administratives et celui de l’atteinte des objectifs de performance. Nous nous fondons sur deux études de cas, celle d’une politique transversale, devenue priorité nationale en 2002 : la sécurité routière et celle d’une politique très décentralisée : le management de la propriété intellectuelle des organismes publics de recherche.

Lire la suite
1 2 3 > >>