Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La complémentarité des différentes approches des relations entre stratégie et environnement : illustration par le cas des patent trolls

23 Juillet 2011 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Attarça, M. et Corbel, P. « La complémentarité des différentes approches des relations entre stratégie et environnement : illustration par le cas des patent trolls », Actes  de la XXème Conférence Internationale de l'AIMS (Association Internationale de Management Stratégique), Nantes, juin 2011

 

Résumé : Cet article vise à montrer la complémentarité entre les différentes approches théoriques qui traitent du lien entre la stratégie de l'entreprise et son environnement. Nous nous concentrerons dans cette contribution sur trois principales approches théoriques : les approches du positionnement stratégique (Porter, 1982), les approches de la dépendance des ressources (Pfeffer et Salancik, 1978) et les approches de l'intention stratégique (Hamel et Prahalad, 1994). Cette complémentarité est illustrée à travers l'étude d'un cas, relatif à l'émergence aux Etats-Unis au début des années 2000 des entreprises dites "patent trolls". Ces entreprises se sont développées sur la base d’un modèle d'affaires qualifié de prédateur, consistant à racheter des portefeuilles de brevets et à attaquer en justice - ou menacer de le faire - les entreprises potentiellement contrefactrices. Ce modèle d'affaires opportuniste a bouleversé les stratégies juridiques notamment des grandes entreprises des secteurs de l'informatique et des télécommunications, principales victimes des "patent trolls". Nous analysons ainsi dans cet article les stratégies adoptées par les différents types d'acteurs ainsi que leurs évolutions. L'analyse montre effectivement que les trois modèles théoriques mobilisées permettent d'interpréter de façon complémentaire les stratégies des acteurs. Les stratégies développées relèvent ainsi simultanément de logiques adaptatives, réactives et pro-actives. Le cas des "patent trolls" illustre ainsi l’intérêt qu’il y a à raisonner en termes de combinaison de possibilités et non d’options nécessairement incompatibles, de « both/and » et non de « either/or » selon l'expression de Brown et Duguid (1998).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article