Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les difficultés des innovations de procédé dans les industries lourdes

5 Août 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Les principaux actionnaires d'Urenco, n°1 d'Europe occidentale pour Areva cherchent à céder leur participation. Une coentreprise d'Urenco avec Areva, ETC, connaît pour sa part une forte baisse d'activité.

 

Source : "Le sort du champion de l'uranium Urenco préoccupe EDF et Areva" et "ETC, une coentreprise de pointe en lourde restructration", Les Echos, 31 mai/1er juin 2013. 

 

Commentaire : ETC est en fait victime de la fin des investissements d'Areva dans la technologie de centrifugation, bien plus économe en énergie (jusquà 240 millions d'euros d'économies par an, dont 180 millions sur la facture d'électricité) que celle utilisée dans son ancienne usine d'Eurodif. L'usine Georges Besse II, qui la remplace, est sur le point d'atteindre sa pleine capacité. Et aucun projet ne vient prendre le relai dans un contexte où l'accident de Fukushima a stoppé l'élan que semblait avoir retrouvé l'industrie nucléaire.

Cet exemple illustre deux des difficultés des innovations de procédé dans les industries lourdes :

- Les industriels venant d'investir dans une ancienne technologie vont généralement retarder au maximum l'adoption de la nouvelle car ils ont besoin de beaucoup de temps pour amortir leurs investissements. Cela explique qu'Areva ait tant tardé à adopter la centrifugation.

- Les fournisseurs des systèmes de production sont sujets à des forts à-coups. Ainsi, une fois l'essentiel du parc passé à la nouvelle technologie, les investissements se réduisent considérablement, surtout dans une industrie arrivée à maturité. Cela était déjà arrivé à Framatome, l'une des composantes d'Areva, qui, après avoir construit l'essentiel du parc nucléaire français dans les années 1970-1980 et s'être dimensionné en conséquence, à dû se restructurer fortement pour survivre avec un niveau d'activité beaucoup plus faible. C'est ce qui arrive aujourd'hui à ETC.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article