Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Nouvelle fiche dans la petite encyclopédie

16 Février 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités innopi.fr

Une brève présentation globale de ce que sont les droits de la propriété intellectuelle a été ajoutée au site "Innovation et propriété intellectuelle".

Lire la suite

Actualités d'innopi.fr

16 Février 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités innopi.fr

Ce blog est fortement couplé au site web "Innovation et propriété intellectuelle" (www.innopi.fr). Cette nouvelle rubrique annoncera désormais les nouvelles pages et mises à jour du site web.

Pour vous tenir au courant des nouveautés, vous pouvez également vous abonner à la Newsletter qui fera le point à intervalles réguliers sur l'actualité en matière d'innovation et de propriété intellectuelle, ainsi que sur les nouveautés du site web et du blog (pour vous inscrire, il suffit d'entrer votre adresse dans la rubrique correspondante sur la droite de ce blog). Enfin, pour être tenu au courant en temps réel des nouvelles publications, vous pouvez vous abonner à mon compte Twitter (@CorbelPascal). 

Lire la suite

Ariane 6 conçue avec ses clients

2 Février 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : L'agence spatiale européenne a créé un "forum" réunissant ses plus gros clients pour l'aider à définir les caractéristiques de son lanceur de nouvelle génération.

 

Source : "L'agence spatiale s'inspire d'Airbus pour lancer Ariane 6", Les Echos, 30 novembre/1er décembre 2012.

 

Commentaire : S'associer à ses clients pour développer des produits dont le développement et l'industrialisation sont très coûteux est une pratique courante. Cela permet de s'assurer que les caractéristiques de ces derniers correspondront bien aux besoins du marché. Bien souvent, les clients s'engagent également à acheter un certain nombre d'exemplaires du produit en question. Le cas est intéressant ici car le domaine du spatial peut être considéré comme un secteur avant tout guidé par le progrès technologique, où les innovations sont donc plutôt de type "techno-push". Certains chercheurs, et notamment Von Hippel, considèrent que l'intégration de clients au processus de développement des nouveaux produits apporte de nombreux avantages et qu'il peut même être étendu à des secteurs fonctionnant en B to C (Business to Consumer). Christensen a toutefois montré que les entreprises trop strictement centrées sur les besoins de leurs clients actuels risquaient de passer à côté d'innovations répondant aux besoins de nouveaux clients potentiels.

Lire la suite

Le réseau du futur à l'UVSQ ?

26 Janvier 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Une start-up issue des laboratoires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines propose la transmission des données à travers des lampes à LED.

 

Sources : Un article sur le site web de l'UVSQ décrivant la démonstration réalisée au forum LeWeb'12, ainsi que le site web de la société.

 

Commentaire : A priori, en permettant la transmission à très haut débit de données via les systèmes d'éclairage (lampes à LED), la technologie LiFi proposée par Oledcomm a un potentiel considérable. On sait que la demande d'augmentation des capacités de transmission des données est très forte. Ici, il suffit de placer un petit photorécepteur sous les lampes pour activer cette fonction exploitant certaines propriétés des lampes à LED. Il ne suffit toutefois pas qu'une technologie réponde à un besoin pour qu'elle connaisse le succès.

Les dirigeants de cette start-up vont devoir imposer rapidement un standard technologique : ils devront pour cela fédérer autour d'eux des acteurs clés du secteur des télécommunications, convaincre les autorités si une adaptation de la réglementation est nécessaire et pour réaliser les investissements nécessaires dans l'éclairage public, qui pourrait être un relai puissant pour cette technologie. Ils sont en quelque sorte lancés dans une course de vitesse. Pour réaliser les investissements nécessaires, ils devront lever des capitaux significatifs dans des délais serrés (à moins d'opter pour un modèle d'affaires fondé sur le licensing - mais c'est plus difficile dans le cas d'une société qui n'est pas propriétaire du principal brevet couvrant l'innovation). L'équipe du LISV, le laboratoire de robotique de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, n'est en effet pas la seule dans le monde à avoir travaillé sur ce type de technologie et il est probable que des alternatives utilisant le même principe sans enfreindre le brevet d'origine de l'UVSQ. Pour retarder l'arrivée de concurrents, ils pourraient déposer des brevets de perfectionnement rendant plus difficile le contournement du brevet de base... Mais cela nécessite d'avoir les moyens en R&D et le budget pour déposer et maintenir des brevets au niveau international.

Bref, si le potentiel est là, les obstacles sont encore nombreux. Cette start-up sera donc particulièrement intéressante à suivre. Elle pourrait aussi bien devenir une "success story" à la française qu'un cas d'école d'échec d'une technologie prometteuse. Nous suivrons donc les principales étapes de son développement... mais uniquement à partir des informations rendues publiques par l'entreprise. Je ne pourrai pas utiliser, les lecteurs le comprendront, les informations dont je dispose du fait de mes fonctions de vice-président chargé du développement et des partenariats à l'UVSQ. Vous n'aurez donc qu'une partie de l'histoire. Mais l'analyse n'en sera pas moins intéressante, espérons-le.

Lire la suite

Enfin des nouvelles encourageantes sur la voiture électrique ?

26 Janvier 2013 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Les activités de Bolloré dans la voiture électrique dépassent les prévisions.

 

Source : "Bolloré accélère dans la voiture électrique", Les Echos, 12/13 octobre 2012.

 

Commentaire : Nous avons mentionné dans des articles précédents les freins qui limitent la diffusion de la voiture électrique en France (et dans les pays largement équipés en véhicules à moteur thermique en général). Si les ventes de Bolloré restent modestes (1 342 véhicules immatriculés sur les 9 premiers mois de 2012) et plutôt en décroissance par rapport au début de l'année, son système Autolib' à Paris connaît un certain succès avec 38 000 abonnés (dont 13 600 à l'année), ce qui est supérieur aux prévisions. Cela montre l'importance qu'il peut y avoir dans le cas d'un changement de système technologique de ce type à réfléchir bien au-delà de la seule conception d'un véhicule performant pour redéfinir les lignes du modèle d'affaires dominant dans le secteur. Bien adaptée à un usage citadin, ayant besoin d'un réseau local de bornes de rechargement, la voiture électrique peut répondre aux besoins ponctuels de personnes ayant renoncé à avoir leur propre véhicule. D'où la construction du modèle d'affaires autour d'un système de location des voitures dans de grandes agglomérations.

Lire la suite

Imitation et contextualisation dans la mise en oeuvre des politiques publiques : le cas de la stratégie de l’État français en matière de propriété intellectuelle

22 Décembre 2012 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Publications : résumés et liens

Attarça, M. ; Chomienne, H. et Corbel, P. « Imitation et contextualisation dans la mise en oeuvre des politiques publiques : le cas de la stratégie de l’État français en matière de propriété intellectuelle », Politiques et Management Public, vol.29, n°3, septembre 2012, p.473-491

 

RésuméCet article s’intéresse aux politiques publiques en matière d’innovation et de propriété intellectuelle. Il vise à montrer qu’il existe, dans ce domaine, une forme de tension paradoxale entre la volonté des responsables publics d’imiter certains modèles d’inspiration nord-américaine et le souci d’adapter ces modèles aux spécificités du contexte institutionnel national. L’article s’appuie sur l’étude de la mise en place en 2011 d’un nouveau dispositif de valorisation des innovations dit « France Brevets ». La genèse et la mise en oeuvre de ce dispositif reflètent l’hybridation croissante entre les secteurs publics et privés, mais aussi l’accélération de l’importation de solutions « génériques » à des problèmes publics d’un contexte national à l’autre. Même si elle demeure expérimentale, l’initiative « France Brevets » reflète une évolution du référentiel de l’action publique focalisée sur la recherche d’une performance mesurable. Cette initiative traduit également une démarche publique de type pragmatique : avec France Brevets, l’État se positionne comme accompagnateur –ou facilitateur– d’un « marché » de la recherche, publique et privée, en pleine mutation.


Lien : L'article est disponible en ligne (payant).

Lire la suite

Robots : la France prend du retard

15 Décembre 2012 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Les entreprises françaises achètent beaucoup moins de robots industriels que leurs homologues allemandes.

 

Source : "La France peine à accélérer le tempo dans la robotisation industrielle", Les Echos, 5/6 octobre 2012.

 

Commentaire : Lorsque l'on parle d'innovation, on a tendance à plutôt se focaliser sur sa partie la plus visible : l'innovation de produit. Pourtant, alors même que le manque de compétitivité de l'industrie française vient de faire l'objet d'un rapport (voir nos commentaires à ce propos), il est également important de garder à l'esprit que l'amélioration continue des processus de fabrication est également source de productivité. Des processus fortement automatisés peuvent permettre de réduire la part des coûts salariaux dans le total et donc de limiter des délocalisations vers des pays à plus faible coût de main-d'oeuvre. Or, le tissu industriel français, constitué principalement d'entreprises de taille réduite et aux capacités d'investissement limitées investit peu dans l'automatisation et notamment la robotisation. Si le nombre de robots installés a augmenté de près de 50% entre 2010 et 2011, la construction automobile concentre plus de 60% de ces investissements et la France reste très loin de l'Allemagne (plus de six fois moins de robots installés) et même derrière l'Italie (19 533 robots installés en Allemagne en 2011, contre 5 091 en Italie et 3 058 en France).

Lire la suite

Les terres rares : la solution du recyclage ?

8 Décembre 2012 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : Solvay va recycler des terres rares dans une usine française.

 

Source : "Solvay va recycler en France les terres rares des ampoules", Les Echos, 28/29 septembre 2012.

 

Commentaire : Les terres rares sont en fait des métaux très utilisés dans le domaine de l'électronique ou de la chimie. C'est pour ses propres besoins que Solvay a mis au point un procédé de recyclage des terres rares des lampes grâce à un investissement non négligeable (26 000 heures de R&D, 15 millions d'investissement dans les installations), procédé que le groupe chimique belge a protégé par deux brevets. Les terres rares font l'objet d'une forte attention du fait notamment de l'hégémonie de la Chine sur ce marché.

Lire la suite

6ème Colloque de Gestion des Connaissances à Nancy

25 Novembre 2012 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Pour les chercheurs

Du 5 au 7 juin aura lieu le 6ème colloque de gestion des connaissances. Les intentions de communication sont attendues avant le 21 décembre. 

Pour plus d'information, voir le site du colloque.

Lire la suite

L'Oréal se lance dans la cosmétique instrumentale

27 Octobre 2012 , Rédigé par innopi.over-blog.com Publié dans #Actualités techno commentées

Les faits : L'Oréal avait racheté en 2011 une entreprise américaine spécialisée dans les brosses vibrantes pour nettoyer en profondeur la peau, Pacific Bioscience Laboratories, qui vend ses produits sous la marque Clarisonic. Elle engage son internationalisation en lançant notamment le produit en France, dans les magasins Sephora.

 

Source : "L'Oréal lance ses brosses vibrantes pour la peau en France", Les Echos, 21/22 septembre 2012.

 

Commentaire : L'Oréal est une entreprise innovante mais traditionnellement centrée sur les produits cosmétiques et fondée sur des compétences en chimie (voir notre analyse de l'ouvrage de B. Collin et D. Rouach, Le modèle L’Oréal, Pearson, 2009). Elle avait déjà lancé une filiale en nutricosmétique (Innéov) avec Nestlé et racheté une entreprise de cosmétique bio (Sanoflore), montrant ainsi une bonne capacité à faire face aux évolutions susceptibles de menacer son coeur de métier (la menace d'arrivée de produits de substitution chère à M. Porter). En se lançant dans la cosmétique instrumentale, peu présente en Europe, mais en forte croissance aux Etats-Unis, elle montre à nouveau sa capacité à prendre à temps les virages importants sur un métier qui fait appel à des compétences de plus en plus diversifiées. En renouvelant ainsi son portefeuille de ressources et compétences dans un environnement mouvant, L'Oréal illustre plutôt bien le concept de capacités dynamiques qui a émergé à la fin des années 1990 en stratégie.

Lire la suite
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>